Proust musicien

Proust musicien

Jean-Jacques Nattiez

Est-il nécessaire de connaître le solfège et les lois de l’harmonie pour mériter le qualificatif de musicien? A travers A la recherche du temps perdu, et notamment Un amour de Swann, Proust témoigne d’une surprenante acuité auditive à laquelle nous devons quelques-unes des plus belles pages écrites sur la musique. Etudiant les textes consacrés à la sonate et au septuor de Vinteuil, Jean-Jacques Nattiez, professeur à la Faculté de musique de l’université de Montréal, démontre le rôle fondamental joué par la musique dans la progression du roman. Tout ce que vous vouliez savoir sur ” la petite phrase ” ! Et aussi, comment Debussy, Wagner et Beethoven sous-tendent une véritable quête mystique dont la musique pure et l’absolu littéraire constituent l’aboutissement. La musique comme modèle de la littérature : tel est le propos de cet essai qui démêle les divers thèmes parcourant l’oeuvre de Proust autour de la musique, et qui constitue ainsi une introduction particulièrement claire et pénétrante à sa lecture.