Souvenirs épars

Souvenirs épars

Philippe Lacoue-Labarthe, les années théâtre

Michel Deutsch

Que veut le théâtre ? Que peut le théâtre ? Après 1968, la plupart des certitudes s’étant effondrées, il nous incombait d’interroger à nouveaux frais ce que fut en France la “volonté d’art” du théâtre. “Volonté d’art” qui, bien sûr, s’inscrivait dans la suite des idées et des desseins de rénovation dramatique qui, de Copeau à Brecht, avaient animé les grands réformateurs de la scène.