Laila Lalami parle de son nouveau roman, Les Autres Américains

« Je pense que la fiction raconte le monde qui nous entoure tout en le reflétant, et c’est pour cela que je pense qu’elle a un grand pouvoir. Les histoires que l’on raconte à propos de nous, que l’on se raconte, subsisteront après nous. En ce sens, elles ont une grande valeur. »



Vidéo 1/2 : où il est question d’identité, de déserts, des joies et des peines de l’immigration, de voix oubliées, et du pouvoir de la fiction.



Vidéo 2/2 : où il est question de mythe américain, de processus créatif, de randonnées, et d’expériences spirituelles dans le désert de Mojave.