Rêves de train

Rêves de train

Denis Johnson

« Ce livre concis et poétique sent la morille et le bois calciné. C’est une fable transpercée par les hurlements des loups et les jappements des coyotes en délire, un hymne à l’odeur âcre des épicéas géants que des bûcherons loqueteux débitent en billes, là-bas, au fin fond de l’Ouest américain, pour construire, au péril de leur vie, des ponts de chemin de fer en équilibre au-dessus des canyons. […] Un roman qui vous emporte loin dans le silence et dans l’azur. »
Florence Noiville, Le Monde des livres

Au début du XXe siècle, Robert Grainier travaille à la construction des chemins de fer qui, très vite, parcourront l’Amérique. Un combat de l’homme contre la nature dans des paysages à l’immensité sauvage. Mais ce n’est pas le seul combat que mène Grainier : ébranlé par un drame personnel, il tente de donner un sens à un monde qui en a perdu, alors que son pays connaît des années décisives qui transforment profondément son identité.

Traduit par de l’anglais (États-Unis) par Brice Matthieussent.