Tolkien, John Ronald Reuel

Tolkien édition française

John Ronald Reuel Tolkien

John Ronald Reuel Tolkien est né le 3 janvier 1892, à Bloemfontein, aujourd’hui en Afrique du Sud, de parents anglais. À l’âge de trois ans, il déménage en Angleterre avec sa mère et son petit frère, dans le petit village de Sarehole. Cette période de son enfance lui inspirera la création du Comté, région rurale à l’écart du monde.

Après la mort de sa mère, le jeune Tolkien est confié avec son frère à la garde du Père Francis Morgan. Il entame de brillantes études à Oxford, où il se consacre aux lettres classiques puis aux langues anglaises : c’est lors de cette période qu’il entreprend de développer les langues et les mythes elfiques.

Lorsque la première Guerre Mondiale est déclarée, il s’engage dans l’armée, et moins d’un an plus tard, il se marie à Edith, son amour d’enfance. Après avoir combattu lors de la bataille de la Somme, il est évacué du front pour cause de maladie. Cette expérience traumatisante représente un déclencheur dans la vie de J.R.R. Tolkien : de retour en Grande-Bretagne, il commence pour de bon à écrire ses contes elfiques.

John Ronald Reuel Tolkien : philologue émérite

D’abord maître de conférences à l’université de Leeds, il devient Professeur d’anglo-saxon à l’université d’Oxford en 1925, et y restera jusqu’à sa retraite, en 1959. Durant sa carrière universitaire, il publie de nombreux articles et essais, aujourd’hui considérés comme des textes cruciaux dans l’étude des langues anglo-saxonnes : « Chaucer as a Philologist » (1934), « Beowulf : les monstres et les critiques » (1936), Du conte de fées (1939).

Philologue et professeur reconnu, il élabore en parallèle, pour son propre plaisir et celui de ses enfants, une mythologie et des langues imaginaires. L’univers de la Terre du Milieu prend forme au fil de ses compositions : d’abord avec Le Hobbit (1937), puis avec Le Seigneur des Anneaux (1954-1955), et enfin avec le Silmarillion, œuvre inachevée publiée à titre posthume en 1977 par son fils Christopher. Celui-ci a continué, pendant des années, à publier les textes inédits de son père, faisant découvrir à ses lecteurs la richesse et la complexité du monde de la Terre du Milieu.

John Ronald Reuel Tolkien s’éteint à l’âge de 81 ans, le 2 septembre 1973. Considéré comme l’un des pères de la fantasy moderne, il continue encore aujourd’hui d’inspirer les artistes et les auteurs, mais aussi les amoureux des langues et de la nature. Christian Bourgois éditeur publie son œuvre en français depuis 1972.

« La dernière très forte impression de lecture que j’ai ressentie m’a été causée, il y a sept ou huit ans, par Le Seigneur des Anneaux, de Tolkien, où la vertu romanesque resurgissait intacte et neuve dans un domaine complétement inattendu. »

– Julien Gracq