Composé de récits allant des Jours Anciens de la Terre du Milieu jusqu’à la fin de la Guerre de l’Anneau, en passant par le Second Âge et la montée en puissance de Sauron, Le Silmarillion est au coeur de l’univers imaginé par J.R.R. Tolkien.

Ces histoires se déroulent à une époque où Morgoth, le premier Seigneur des Ténèbres, habite la Terre du Milieu et où les Elfes lui font la guerre dans sa forteresse d’Angband pour récupérer les Silmarils. Ces trois joyaux contenant la dernière lumière pure du Valinor ont été dérobés par Morgoth puis sertis dans sa couronne de fer. Ces contes sont accompagnés de plusieurs oeuvres plus courtes. L’Ainulindalë est un mythe de la Création tandis que la Valaquenta décrit la nature et les pouvoirs des dieux. L’Akallabêth raconte la destruction du grand royaume insulaire de Númenor à la fin du Second Âge et Les Anneaux du Pouvoir relatent les grands événements de la fin du Troisième Âge, que raconte également Le Seigneur des Anneaux.

J.R.R. Tolkien n’a pas pu publier Le Silmarillion de son vivant, car il a évolué avec lui. Il a donc laissé à son fils Christopher le soin de faire paraître cette oeuvre à partir de nombreux manuscrits et de rendre publiable la grande vision de son père, terminant ainsi l’oeuvre littéraire de toute une vie.

Contes et légendes inachevés

 

Les Contes et légendes inachevés est un recueil de récits allant des Jours anciens de la Terre du Milieu à la fin de la Guerre de l’Anneau, et offrent de nouvelles histoires qui complètent l’univers de J.R.R. Tolkien à ceux qui ont lu Le Hobbit et Le Seigneur des Anneaux. Ce recueil de textes apporte un éclairage crucial sur ce monde à travers l’histoire de Celeborn et Galadriel ou l’expédition d’Erebor. On en apprend davantage sur les Istari, le groupe des Mages auquel appartenaient Gandalf et Saruman, et on découvre aussi une description de l’Île de Númenor et des Palantíri. Enfin, le lecteur trouvera également une version en prose de l’histoire des Enfants de Húrin, et un épisode de la vie de Tuor : autant de textes qui complètent Le Silmarillion et pourraient constituer le volume zéro de l’Histoire de la Terre du Milieu.

Les contes ont été édités par Christopher Tolkien, qui fournit un bref commentaire sur chaque histoire, aidant le lecteur à replacer chaque histoire dans le contexte du reste des écrits de son père. Pour la première fois, cette nouvelle édition présente 18 magnifiques peintures réalisées par Alan Lee, John Howe et Ted Nasmith, qui présentent les trois âges de la Terre du Milieu comme jamais auparavant.

Dans quel ordre lire les livres de J.R.R. TOLKIEN ?

Débutez votre aventure dans La Terre du Milieu avec
Le Hobbit et Le Seigneur des Anneaux

Continuez l’exploration en découvrant
les récits fondateurs de la Terre du Milieu

J.R.R. TOLKIEN – Biographie et bibliographie

 

John Ronald Reuel Tolkien est né le 3 janvier 1892, à Bloemfontein, aujourd’hui en Afrique du Sud, de parents anglais. À l’âge de trois ans, il déménage en Angleterre avec sa mère et son petit frère, dans le petit village de Sarehole. Cette période de son enfance lui inspirera la création du Comté, région rurale à l’écart du monde.

Après la mort de sa mère, le jeune Tolkien est confié avec son frère à la garde du Père Francis Morgan. Il entame de brillantes études à Oxford, où il se consacre aux lettres classiques puis aux langues anglaises : c’est lors de cette période qu’il entreprend de développer les langues et les mythes elfiques.

Lorsque la première Guerre Mondiale est déclarée, il s’engage dans l’armée, et moins d’un an plus tard, il se marie à Edith, son amour d’enfance. Après avoir combattu lors de la bataille de la Somme, il est évacué du front pour cause de maladie. Cette expérience traumatisante représente un déclencheur dans la vie de J.R.R. Tolkien : de retour en Grande-Bretagne, il commence pour de bon à écrire ses contes elfiques.

John Ronald Reuel Tolkien : philologue émérite

D’abord maître de conférences à l’université de Leeds, il devient Professeur d’anglo-saxon à l’université d’Oxford en 1925, et y restera jusqu’à sa retraite, en 1959. Durant sa carrière universitaire, il publie de nombreux articles et essais, aujourd’hui considérés comme des textes cruciaux dans l’étude des langues anglo-saxonnes : « Chaucer as a Philologist » (1934), « Beowulf : les monstres et les critiques » (1936), Du conte de fées (1939).

Philologue et professeur reconnu, il élabore en parallèle, pour son propre plaisir et celui de ses enfants, une mythologie et des langues imaginaires. L’univers de la Terre du Milieu prend forme au fil de ses compositions : d’abord avec Le Hobbit (1937), puis avec Le Seigneur des Anneaux (1954-1955), et enfin avec le Silmarillion, œuvre inachevée publiée à titre posthume en 1977 par son fils Christopher. Celui-ci a continué, pendant des années, à publier les textes inédits de son père, faisant découvrir à ses lecteurs la richesse et la complexité du monde de la Terre du Milieu.

Tolkien en édition française

John Ronald Reuel Tolkien s’éteint à l’âge de 81 ans, le 2 septembre 1973. Considéré comme l’un des pères de la fantasy moderne, il continue encore aujourd’hui d’inspirer les artistes et les auteurs, mais aussi les amoureux des langues et de la nature. C’est à partir de 1972 que Christian Bourgois éditeur publie l’œuvre de Tolkien en édition française.

Pour aller plus loin

Interview de Vincent Ferré : renaissance et futur de l’oeuvre de J.R.R. Tolkien

Les Mots de l’imaginaire détaille la nouvelle traduction du Silmarillion

Deux heures d’entretien pour comprendre pourquoi J.R.R. Tolkien est si populaire

La Grande Librairie invite Vincent Ferré à présenter l’oeuvre de J.R.R. Tolkien

Communautés & partenaires