Baba Yaga a pondu un œuf

Baba Yaga a pondu un œuf

Dubravka Ugrešić

Trois vieilles dames zagreboises s’offrent des vacances luxueuses dans un spa. Beba,
une ancienne infirmière aux cheveux blonds et aux seins énormes, cite constamment des poèmes dont elle mélange les phrases. Il est possible qu’elle gagne des milliers de dollars au casino du spa. Kukla, autrice anonyme d’un vif succès littéraire, a été veuve plus souvent qu’à son tour. Pupa, ex-gynécologue acerbe au corps tout fripé, est poussée en chaise roulante – ses jambes déformées coincées dans une botte géante. Elle rentrera chez elle dans un oeuf en bois géant.
Ce trio rocambolesque de vieilles sorcières vivra des aventures folles pendant ce séjour à Prague. Ugrešić explore le mythe de Baba Yaga pour évoquer un sujet peu traité dans la littérature contemporaine : le devenir des femmes âgées. Cette figure du folklore, de la mythologie et des contes russes (et plus largement slaves) est l’une de ses créatures les plus omniprésentes et les plus puissantes.

Traduit du croate par Chloé Billon.